GUIDE  SANTE  CAMBODGE

 

 

                          Par le                                    Dr. Jean Claude Garen*

                                                                        Naga Clinic

                                                             11 Street 254 - Phnom Penh- Cambodge

                                                             Tel: (855) 12 76 75 05

                                                             Courriel: jcgaren@yahoo.fr

*Exerce au Cambodge depuis 1995

 

DONNEES GEOGRAPHIQUE  ET   INDICATEURS SOCIAUX
ECONOMIQUES DU CAMBODGE

 

              .  Superficie :                                                          181.035 Km2

              .  Population :                                              14,4 millions

              .  DensitŽ:                                                    78 hab/km2

              .  Pourcentage population - de 15 ans      38%

              .  Taux de natalitŽ :                                    2,6%

              .  MortalitŽ infantile :                                5,4%

              .  Taux de croissance dŽmographique :    1,8%

              .  EspŽrance de vie :                                    61 ans

              .  Pourcentage de femme / population adulte :   52%

              .  Population active :                                              6 millions

              .  Population urbaine :                               22%

              .  Ethnie Kmer :                                          95%

              .  Religion:                                                   Bouddhistes,

 Musulmans (< 3%)

              .  AlphabŽtisme des 15-24ans                    85%

              .  Langages                                       Khmer(officiel),English,French

              .  Produit National Brut / habitant :         600 USD

              .  Taux de croissance Produit IntŽrieur Brut : 9% en 2007

              .  Inflation :                                                 15% a 10% prŽvus en 2009

              .  Budget de lՎtat :                                     1,2Md US$

              . Montant de lÕaide :                                              1Md US$ (promesse 2009)

              .  Pourcentage des dŽpenses de santŽ dans les finances

                          publiques :                                       7%

              ( Sources Mission Economique  de l'Ambassade de France a Phnom Penh)

 

 

ALCOOL

 

La consommation dÕalcool est autorisŽe au Cambodge.

La prise simultanŽe dÕalcool avec certains mŽdicaments (MŽtronidazole : Flagylñ, Fasigyneñ, Antihistaminiques,...) est contre indiquŽe ou dŽconseillŽe. De plus dans certaines rŽgions du Cambodge il est conseillŽ une prophylaxie antipaludŽenne, et  ces mŽdicaments contre indiquent la prise de boissons alcoolisŽes.

DŽbut de contr™le dÕalcoolŽmie au Cambodge par la Police de la route.

É

 

@ Le Ricardñ sec nÕa jamais ŽtŽ le traitement dÕurgence de la diarrhŽe. Son usage est rŽservŽ  ˆ la convivialitŽ, et il doit tre bu avec modŽration.

 

Les boissons anisŽes (Ricard ñ, Pastis 51ñ, .....) sont le rŽsultat de la macŽration de plusieurs plantes : la badiane chinoise et la rŽglisse.

La badiane chinoise ou anis ŽtoilŽ est aussi utilisŽe dans la fabrication de lÕacide shikimique qui est a la base de la fabrication de lÕOseltamivir ou Tamifluñ des laboratoires Roche, chimiothŽrapie antigrippale non vaccinale , utilisŽe contre la grippe humaine, contre la grippe aviaire H5N1, contre la grippe H1N1...

 

De la, a dire que les boissons anisŽes sont un antidote aux virus grippaux..... !!!

 

 

 

 

 

 

 

ANIMAUX   VENIMEUX

 

Les Serpents ;

Parmi les espŽces les plus souvent rencontrŽes ; Les ŽlapidŽs dont les crochets ne se replient pas et on un canal, leur venin est surtout neurotoxique tel que les  Cobras et Les vipŽridŽs dont les crochets se replient avec canal fermŽ, leur venin est hŽmolytique et nŽcrosant.

@Chaussure haute, bottes et pantalons longs, lampe la nuit, b‰ton a la main.

Il nÕy a pas actuellement de vaccin utilisable. Il nÕest pas conseillŽ au voyageur dÕemporter du sŽrum antivenimeux sans compartiment rŽfrigŽrŽ, et sans compŽtence mŽdicale (risque allergique trs ŽlevŽ).

 

Scorpions ; de deux sortes, noirs ou blancs. La piqžre est trs douloureuse, mais pas mortelle. Voir un mŽdecin immŽdiatement. Le venin du scorpion est essentiellement neurotoxique.

@ LÕapplication immŽdiate dÕune cigarette allumŽe sur lÕendroit de la piqžre permet, comme pour les hymŽnoptres, de diminuer lÕaction du venin.

Interet de secouer chaussures ou toutes affaires posŽes sur le sol. Le scorpion chasse la nuit, et ne pique que sÕil est dŽrangŽ ou surpris.

 

AraignŽes ; de trs belles au Cambodge dans les zones forestires.

Beaucoup dans la rŽgion de Skoun : dŽlicieux plat cambodgien.

 

@ Les araignŽes chassent la nuit, dans les zones exposŽes, dormir sous moustiquaire en campagne et foret, et se munir dÕune lampe torche la nuit pour bien Žclairer son chemin.

 

 

 

AMIBIASE

 

Trs frŽquente au Cambodge, lÕamibe parasite intestinal (Entamoeba histolytica), est responsable dÕune dysenterie intestinale avec selles sanglantes et muqueuses. La contamination est essentiellement buccale par ingestion de cruditŽs et de fruits dŽjˆ pelŽs. LÕeau de boisson est aussi un moyen de contamination. Le diagnostic se fait par une recherche de parasite dans les selles.

Le traitement fait appel aux ImidazolŽs pour une durŽe minimum de 7 jours  (la prise dÕalcool est dŽconseillŽe pendant le traitement).

 

@ La prŽvention repose sur des lŽgumes bien lavŽs dans une solution de permanganate de potassium avant dՐtre consommŽs. LÕhygine des mains est aussi importante.

 

 

 

 

 

 

 

ANKYLOSTOME  OU ANGUILLULOSE

 

Parasitose intestinale provoquŽe par de petits vers qui pŽntrent par la peau, et aprs de multiples transformations se retrouvent dans la lumire intestinale provoquant des troubles physiques et digestifs variŽs. Le diagnostic et le suivit thŽrapeutique se fera conjointement par un bilan sanguin et une parasitologie des selles.

La contamination est essentiellement cutanŽe en marchant pieds nus ou en sÕallongeant directement sur le sol humide ou le sable.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/66/Strongyloides_stercoralis_larva.jpg

 

 

 

 

 

ASCARIDOSE

 

LÕascaris vers rond, parasite intestinal frŽquent, responsable de troubles digestifs mineurs, se transmet par des Ïufs contenus dans les aliments. La contamination se fait par voie buccale.

La aussi il faut respecter les rgles dÕhygine alimentaire, ŽlŽmentaires.

 

@ Il est conseillŽ de traiter adultes et enfants tous les trimestres par des antihelminthes actifs sur les nŽmatodes ; ascaris, oxyures, trichocŽphales, ankylostome. Traitement simple et peu onŽreux (Zentel¨,Fluvermal¨, Vermox¨, Combantrin¨,Povanyl¨).     

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/7e/Ascaris_lumbricoides.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

BILHARZIOSE

 

Parasitose des rŽgions tropicales, lÕhomme se contamine lors de bains dans des Žtendues dÕeau douce colonisŽes par des mollusques h™tes intermŽdiaires ; les zones contaminŽes sont dans la rŽgion de Kratie.

Ce sont les formes intestinales et hŽpatosplŽniques de bilharziose, en rapport avec lÕinfestation par Schistosoma Mekongi, qui sont les plus frŽquentes.

 

@Conseils ;

Le vaccin anti-bilharzien nՎtant toujours pas au point, il faut Žviter les contacts de la peau avec les Žtendues dÕeau douce contaminŽe, tel les rivires ou les ruisseaux,  surtout dans la rŽgion de Kratie, les mares et les marigots. Si cela vous arrive, sŽchez vous  rapidement et Žnergiquement. Les bains en piscine et en mer sont par contre inoffensifs.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/ee/Schistosoma_mansoni_trematodes.jpg

 

           Schistosoma mansoni, m‰le et femelle ˆ gauche, femelle seule au milieu, m‰le ˆ droite.

 

 

BOISSONS

 

Ne pas boire lÕeau du robinet, car eau non traitŽe, et lÕusage des citernes dÕimmeuble est trs rŽpandu, entra”nant des risques de contamination bactŽrienne.

Boire de lÕeau en bouteille ; la production locale est de lÕeau non minŽralisŽe dŽsinfectŽe. LÕeau minŽralisŽe qui  provenait jusquÕalors  de lՎtranger (Evian, La Vie, Minere, Montfleur) et ... maintenant, Kulen la premire eau minŽrale de trs grande qualitŽ  produite au Cambodge.

On peut consommer de manire sure, toute boisson a tempŽrature supŽrieure a 65¡ (thŽ, cafŽ, infusion)

Bien des fatigues viennent dÕune dŽshydratation ˆ la fois aqueuse et minŽrale, dÕou lÕintŽrt des boissons minŽralisŽes

 

@ Prenez garde au risque de la dŽshydratation ; la chaleur, la sudation , la respiration, lՎlimination urinaire, vomissements, diarrhŽe,É.provoquent un perte excessive dÕeau et de sels minŽraux. Penser ˆ vous hydrater en quantitŽ suffisante, É.et ˆ boire sans soif !, et faire des cures de sels minŽraux.

 

                 C:\Users\SAMBATH\AppData\Local\Temp\Eau kulen bottle.jpg

Premiere eau minerale produite au Cambodge

 

Ç BOOMACKS È  Moucherons piqueurs ou Pheblotome

 

Les Ç Boomachs È* de la famille des CeratopogonidŽs, sont de trs petits moucherons aux ailes vertes et blanches sŽvissant sur le littoral du Golfe de Thailande, et dont les piqžres provoquent des rŽactions allergisantes dŽsagrŽables (dŽmangeaisons) pendant plusieurs jours et nuits. Peuvent entra”ner des lŽsions de grattage importantes et persistantes avec surinfection, nŽcessitant de consulter votre mŽdecin.

Ce moucheron peut transmettre un parasite microscopique, la leishmanie,. La maladie quÕil provoque, la leishmaniose, existe sous deux formes. LÕune, cutanŽe, entra”ne des lŽsions qui guŽrissent en quelques mois, mais laissent des cicatrices trs inesthŽtiques. Il existe aussi une forme viscŽrale. Le parasite peut en effet migrer dans le foie ou la rate entra”nant perte dÕappŽtit, amaigrissement, diarrhŽes, fivre

 

    @Conseil ;

Aucun mŽdicament nÕest rŽellement efficace. Se frotter le corps avec de lÕalcool, ce qui permet dՐtre tranquille quelques heures. Utiliser des rŽpulsifs cutanŽs antimoustiques ?   

 

           * Nom local

 

 

LA  BOURBOUILLE (SUDAMINA, GOURME, GALE BEDOUINE, LICHEN TROPICUS,  MILIAIRE ROUGE ou BOUTON DE CHALEUR)

 

Affection cutanŽe frŽquente au Cambodge, reprŽsentŽe par une Žruption trs prurigineuse (dŽmangeaisons), formŽe de vŽsicules trs fines. Ces vŽsicules sont dus ˆ une rŽtention de sueur au niveau des pores des canaux excrŽteurs des glandes sudorales, entra”nant une inflammation, et parfois une surinfection.

La Bourbouille est frŽquente chez les jeunes enfants et se situe au niveau des plis cutanŽs et de la taille, chez lÕadulte prŽsence au niveau des bras, des jambes, et de  lÕabdomen.

La prŽvention repose sur des douches froides rŽgulires (sans employer de savon), lÕemploi de talc mentholŽ permettant de garder une peau sche, et le port de vtements de coton amples et lŽgers.

Les vtements sŽchŽs au soleil seront repassŽs au fer chaud des deux cotŽs de faon ˆ Žliminer oeufs et larves de mouches responsables de myases cutanŽes.

 

@Conseil pour sÕen dŽbarrasser ;

-       la douche frŽquente sous lÕeau de pluie,

-       en utilisant  du Savon de Marseille !,

 

    -     la Friction de Foucaud. (Ç Avec Foucaud, toujours dispos È depuis 1946)

 

           

 

 

CHAMBRE DE DECOMPRESSION

 

Pour les accidents de plongŽes, pas de chambre de dŽcompression au Cambodge, la plus proche est en Thailande.

 

 

CHIKUNGUNYA

 

Le virus Chikungunya ( qui signifie en swahili Ç marcher courbŽ È, en raison des fortes douleurs articulaires provoquŽes) est transmis par un moustique du type Aedes.

Environ 4 ˆ 7 jours aprs la piqžre de moustique infectante, une fivre ŽlevŽe appara”t brutalement. SÕy associent alors typiquement dÕimportantes douleurs articulaires et musculaires touchant les extrŽmitŽs des membres (poignets, chevilles, phalanges), des maux de tte et parfois une Žruption cutanŽe.

LՎvolution  spontanŽe de la maladie est le plus souvent favorable.

                     

Aedes aegypti moustique responsable               Lesion eruptive au niveau du pied

 

 

CONJONCTIVITES

 

La conjonctivite est frŽquente au Cambodge, le plus souvent dÕorigine irritative (beaucoup de poussire en saison sche) ou virale. Virale elle est trs contagieuse, elle se traduit par une rougeur de lÕÏil, un prurit, et un larmoiement. La vision est toujours normale.

 

@ - protŽger vos yeux du soleil et de la poussire en portant des lunettes de soleil

 -enlever dՎventuelles lentilles de contact,

 - laver les yeux trs souvent avec du sŽrum physiologique, ou de lÕeau stŽrilisŽe, surtout aprs une journŽe poussiŽreuse.

-  lavage frŽquent des mains pour Žviter la contamination de lÕautre oeil.

 

 

 

 

 

CONTRACEPTION

 

La diarrhŽe Žtant trs frŽquente, lÕefficacitŽ des contraceptifs oraux peut tre

diminuŽe aprs un Žpisode de diarrhŽe, leur rŽsorption pouvant tre insuffisante.

Pour garantir une efficacitŽ maximale le contraceptif doit tre pris avec un intervalle rŽgulier de 24 heures (un dŽlai de 2 heures maximum est permis), au delˆ lÕactivitŽ contraceptive peut tre compromise.

 

 

 

LA  DENGUE

 

La Dengue est une arbovirose transmise par un petit moustique noir striŽ de blanc (L'aedes aegypti), qui pique uniquement le jour.

FrŽquente en ŽtŽ et pendant la saison des pluies, elle se manifeste par des fivres ŽlevŽes, des maux de tte, des douleurs articulaires et musculaires importantes, donnant au malade un aspect figŽ, et une fatigue importante.

La seule complication est la Dengue hŽmorragique due ˆ une baisse importante des plaquettes sanguines. Les signes cliniques dŽbutent 2 ˆ 7 jours aprs la piqžre

 

@  - ne pas prendre d'Aspirine, prendre du ParacŽtamol ou de l'Ibuprofene

      - pas de vaccin encore au point,

    -  en zone d'endŽmie, le meilleur moyen pour Žviter la Dengue, est de ne pas  se  faire piquer par un moustique infectŽ?

    - une vaccination pour bient™t ??

    

      Denguerash.JPG

              Le Virus de la dengue au microscope                                  Erytheme polymorphe

 

 

DIARRHEES

 

La diarrhŽe (ou Turista) est une des complications les plus frŽquentes du sŽjour. Elle est le plus souvent bŽnigne et guŽrit spontanŽment sans sŽquelle, mais parfois peut revtir des formes beaucoup plus grave. La diarrhŽe est due ˆ deux causes principales ; le changement de nourriture et de climat, et la contamination par l'eau ou les aliments par des bactŽries ou des parasites.

En plus du dŽsagrŽment causŽ par les visites incessantes aux toilettes, le risque

principal est la dŽshydratation.

 

@ En cas de diarrhŽe, prŽfŽrer, riz, p‰tes, banane, rŽhydratation par eau bouteille, sodas non gazeux, sels de rŽhydratation.

Eviter systŽmatiquement, la prise isolŽe d'antidiarrhŽiques moteur (Imodium¨ et Arestal¨) qui traite le sympt™me, mais ne traite pas la cause.

Un examen de selles; parasitologie ou bactŽriologie est souvent nŽcessaire.

Si diarrhŽe compliquŽe ;

. plus de 2 jours

. tempŽrature,

. vomissements importants,

. sang dans les selles,

. chez lÕenfant,

une consultation mŽdicale est vivement conseillŽe.

La chimioprophylaxie est dŽconseillŽe, ˆ lÕexception de situations particulires excluant impŽrativement toute indisposition (Ex :confŽrence, rendez vous galant,.. )

En cas de diarrhŽe dans un groupe de voyageurs, il est indispensable, pour empcher lÕextension dÕune ŽpidŽmie, de renforcer les mesures dÕhygine           (lavage des mains, des surfaces potentiellement contaminŽes). En effet, si les premiers cas sont dus ˆ une intoxication dÕorigine alimentaire, les suivants sont, en revanche, souvent des cas secondaires attribuables ˆ une dissŽmination manu- portŽe des germes.

Pour Žviter ou corriger la dŽshydratation, il est trs important de boire abondamment (des  liquides salŽs ou sucrŽs) ou dÕutiliser des sachets de sels de rŽhydratation orale.

 

 

     L'ENCEPHALITE  JAPONAISE  

 

LÕencŽphalite japonaise est une infection virale grave, touchant le Systme Nerveux Central. Ce sont surtout les porcs qui constituent le rŽservoir du virus. La transmission est assurŽe par des moustiques de type Culex, piquant de prŽfŽrence le soir ou la nuit.

La maladie sÕobserve surtout en milieu rural, o les hommes voisinent avec les Žlevages de porcs, et plus particulirement dans les rŽgions de rizires, milieu favorable au dŽveloppement des moustiques. Des infections ont Žgalement ŽtŽ rapportŽes dans la pŽriphŽrie des zones urbaines, mais ce fait est plus rare. La pŽriode ˆ haut risque de transmission est la saison des pluies. LÕincubation est de 5 ˆ 15 jours.

Il existe un vaccin efficace, de fabrication japonaise ou corŽenne. Des rŽactions allergiques peuvent survenir aprs lÕinjection, mais le vaccin est en gŽnŽral bien tolŽrŽ.

 

@ Conseils;                                                                                                                                    - la vaccination peut tre recommandŽe, en particulier pour les    

            personnes qui se rendront dans une zone rurale endŽmique pour une

              pŽriode de plus de 3 semaines,

            le protocole vaccinal comprend 3 injections (J0, J7, et J30), 

               Rappel au bout de 2 ans, puis tous les trois ans.

              - expatriŽs adultes et enfants de plus de 1 an,

              - la meilleure des prŽventions cÕest de prendre, des mesures de

              protection contre les piqžres de moustiques.

              - pŽriode a risque pendant la saison des pluies de mai ˆ octobre.

 

 

  Moustique Culex

 

FILARIOSES

 

Il  s'agit de filarioses lymphatiques de Bancrofti (Wuchereria bancrofti) ou parfois de Malaisie ( Brugia malayi) rŽpandues dans le nord du pays. L'Homme est infectŽ par des moustiques du genre Culex, piquant habituellement la nuit, qui dŽposent des micro filaires lors d'une piqžre, passe dans la circulation sanguine, et les filaires adultes infestent les voies lymphatiques et les ganglions.

Les formes asymptomatiques sont frŽquentes. Les formes aigžes correspondent aux rŽactions inflammatoires des lymphatiques.

Le diagnostic repose sur la dŽcouverte des micros filaires dans le sang prŽlevŽ la nuit, sur la mise en Žvidence d'anticorps et sur l'hyper Žosinophilie sanguine.

 

@ La prŽvention repose par la protection  contre les moustiques.

 

Ficheiro:Elephantiasis.jpg             Ficheiro:CulexNil.jpg

 

 GALE

CÕest le  Sarcopte Ccabiei qui est le responsable de la gale humaine.  La contamination se fait par contact direct avec un Ç galeux È ou par lÕintermŽdiaire du linge ou de la literie contaminŽe. Provoque des dŽmangeaisons nocturnes intenses au niveau des mains et des pieds.

 

@ Le traitement utilise le Benzoate de benzyle en application au pinceau sur tout le corps, et laisser en contact 24 heures avant tout lavage.

DŽsinfecter linge et literie, et si besoin traiter lÕentourage.

                  

Lesions cutanes                                                               Le Sarcopte

 

 

 

LES GRIPPES  

 

La grippe saisonnire classique existe au Cambodge

Mais possibilitŽ de :

              Grippe Aviaire a H5N1

Cette maladie touche essentiellement les volailles. Quelques rares cas de virus H5N1 au Cambodge dans la population locale. Le virus se transmet par voie aŽrienne (voie respiratoire), soit par contact direct, notamment avec les matires fŽcales et secrŽtions respiratoires des animaux malades ( par lÕintermŽdiaire des mains). Chez lÕhomme la maladie se traduit par lÕapparition dÕun syndrome grippal avec fivre, des maux de gorge, des douleurs articulaires et musculaires, et des troubles respiratoires comme une toux.

Il faut conseiller au voyageur dՎviter les marchŽs avec des animaux vivants en particulier les volailles et les combats de coqs, et de consommer tous les aliments bien cuits. Se laver rŽgulirement les mains, eventuellement en periode endemique porter un masque

 

              Grippe A a H1N1

On a dŽjˆ diagnostiquŽ de nombreux cas de Grippe A a virus H1N1 au Cambodge. Le Virus est transmis dÕhomme a homme aussi facilement que celui de la grippe normale saisonnire, et  il peut se passer par les  secrŽtions nasales et buccales  expulsŽes par la personne infectŽe, en Žternuant ou en toussant, par inhalation par dÕautres personnes. La contamination peut se faire aussi, au niveau des  mains ou des surfaces par le contact avec des objets touchŽ et donc contaminŽs par une personne malade.

La pŽriode dÕincubation peut aller jusquՈ 7 jours.

CÕest un syndrome grippal avec forte  fivre, toux, maux de tte, douleurs articulaires et musculaires, maux de gorge, Žcoulement nasal, et parfois vomissements et diarrhŽes.

Peut tre soignŽ au domicile dans les formes bŽnignes ; le repos, les boisson abondantes, la prise  dÕantalgiques et dÕantipyrŽtiques a base de paracŽtamol, la prise de vitamine C, sont suffisants.

 

@  QUE FAIRE

Evitez dՐtre en contact proche avec une personne ayant des sympt™mes grippaux, et prenez les mesures suivantes ;

  - Žvitez de toucher votre nez et votre bouche

  - devant des sympt™mes grippaux : toux, rhinorrhŽe, portez un masque nez –bouche de protection

  - lavez vous frŽquemment les mains avec de lÕeau et du savon  et utilisez un gel hydro alcoolique dŽsinfectant,

  - Žvitez si possible votre prŽsence au sein de rŽunion, manifestation, les transports en commun, ou la foule

  - ouvrez largement et aŽrez votre espace de vie le plus souvent possible,

  - gardez une bonne hygine de vie, avec une activitŽ physique et sportive rŽgulire, une alimentation ŽquilibrŽ et riche en fruits et lŽgumes.

La vaccination contre la grippe A a H1N1 est disponible

 

 

LES  HEPATITES

 

Le Cambodge est un pays a haut risque en matire de transmission des hŽpatites virales A, B, C et peut tre dÕautres.

LÕhŽpatite A se transmet par les selles, lÕeau, et les aliments souillŽs. Les conseils dÕhygine ŽlŽmentaire peuvent vous prŽmunir contre cette maladie.

@  Il existe un vaccin efficace et bien tolŽrŽ

LÕhŽpatite B, plus sŽvre, peut Žvoluer vers la chronicitŽ avec risque de cirrhose ou de cancŽrisation  du foie. La transmission se fait par voie sexuelle, ou sanguine (toxicomanie, tatouage, transfusion, utilisation de matŽriel mŽdical souillŽ) et au nouveau nŽ lors de lÕaccouchement dÕune mre contaminŽe.

Le nombre de porteur de ce virus au Cambodge est estimŽ ˆ 20%.

@ Evitez de vous faire tatouer, percer les oreilles, Éutiliser du matŽriel mŽdical stŽrile jetable, utilisez des prŽservatifs.

La vaccination efficace est conseillŽe.

LÕhŽpatite C, sŽvre avec risque de chronicitŽ, ayant la mme Žvolution que lÕhŽpatite B ; de nombreux cas au Cambodge. La contamination est essentiellement sanguine et peut tre sexuelle.

@ PrŽcaution identique a lÕhŽpatite B ; pas de vaccin a ce jour.

 

LARVA MIGRANS CUTANEE (larbish, dermite rampante vermineuse)

 

Les lŽsions sigent le plus souvent aux pieds, parfois aux fesses, et aux seins et se traduisent par lÕapparition de cordons serpigineux, mobiles et prurigineux, surtout nocturne, Žvoluant sur plusieurs semaines. Les larves sont surtout des ankylostomes de chien et de chat provenant des dŽjections de ces animaux.

Le pronostic est toujours bŽnin, mais nŽcessite un traitement local et par voie gŽnŽrale.

 

 

@  Eviter de marcher pieds nus.

 

 

                    Ficheiro:Larva migrans cutanea foot.jpg                    

 

 

MEDUSES

 

Les mŽduses se rencontrent dans les eaux chaudes du Golfe de Tha•lande  (Plages de Sihanoukville). Elles piquent par lÕintermŽdiaire de leurs filaments qui injectent un venin toxique, allergisant.

Les lŽsions sont le plus souvent bŽnignes, mais on peut observer parfois des rŽactions allergiques sŽvres ; ce qui impose de sortir rapidement de lÕeau aprs toute piqure de mŽduse.

 

@ Eviter les baignades en milieu infestŽ,

      Si piqžre ;

              . Žviter de paniquer,

              . sortir de lÕeau le plus vite possible, risque de malaise,

              . enlever les filaments sans provoquer de nouvelles lŽsions,

              . ne pas frotter ˆ lÕeau douce, mais avec de lÕeau de mer chaude ou du

              vinaigre, frotter avec du sable,

              . consulter un mŽdecin si lŽsions cutanŽes importantes et persistantes.                          

 

 

LES MESURES DÕHYGIENE et de PREVENTION EN MILIEU TROPICAL

 

Hygine alimentaire ; prŽvention des diarrhŽes, hŽpatite A, amibiase, É

-se laver souvent les mains ; avant et aprs les repas, aprs manipulation dÕaliments, aprs passage aux toilettes,

-       ne consommer que de lÕeau en bouteille capsulŽe ou rendue potable par Žbullition (1 minute a gros bouillons) ou filtration. Utiliser des petits glaons ŽvitŽs (avec un trou, pas de glace cassŽe),

-       peler vous mme les fruits. Eviter les cruditŽs, les coquillages, les plats rŽchauffŽs. Les viandes et les poissons dÕeau douce (MŽkong, rizire) doivent tre bien cuits.

Hygine corporelle et gŽnŽrale ; prŽvention des myases, larbish, anguillulose,          bilharzioses, infections cutanŽes, É

-       Žviter de marcher pieds nus sur les plages. Ne pas sÕallonger ‡ mme le sable (risque de larbish).

-       porter des chaussures fermŽes sur les sols boueux ou humides (risque dÕanguillulose, dÕankylostome,....) ,

-       ne pas marcher ou se baigner dans les eaux douces et stagnantes (risque de bilharziose),

-       ne pas caresser les animaux.

-       Žviter lÕensoleillement excessif (ombre, protection vestimentaire, crme anti-solaire,...)

PrŽvention des risques ;

-       secouer ses habits, ses draps, ses chaussures avant usage, (scorpions, araignŽes, ..)

-       en zone de vŽgŽtation : porter des chaussures fermŽes, un pantalon long et faire du bruit en marchant, et un casque colonialÉ pour les chutes de noix de coco !

-       se renseigner localement sur les risques des baignades.

-       dans les zones forestires, la prŽsence de mines est encore possible. Renseignez-vous avant de vous hasarder dans la nature.

 

MONOGLUTAMATE DE SODIUM – Ç  BICHENG È

 

Produit chimique utilisŽ en grande quantitŽ en Asie du Sud Est dans lÕalimentation.

 Provoque beaucoup de troubles ; malaise, cŽphalŽe, troubles digestifs, allergies, ÉA Žviter+++.

 

File:Monosodium glutamate.svg File:Monosodium glutamate spacefill.png   Crystalline monosodium glutamate

 

 

  MOUSTIQUES

 

Les moustiques sont vecteurs de nombreuses maladies parasitaires et virales. On distingue principalement 3 sortes de moustique transmettant chacun une maladie :

-       Anophle, transmettant le Paludisme, cÕest la femelle qui pique surtout entre le coucher et le lever du soleil. On le rencontre dans les zones impaludŽes (se renseigner).

-       Aedes, transmettant la Dengue, la Chikungunya piquant le jour, se trouve dans toutes les zones au Cambodge.

-       le Culex, transmettant lÕEncŽphalite Japonaise, les Filarioses, piquent habituellement la nuit.

 

@La prŽvention passe par la protection contre les piqžres de moustiques.

DŽs la tombŽe de la nuit jusqu'au jour, il est recommandŽ :

. dÕutiliser des produits rŽpulsifs contre les moustiques (Autan, Moustifluid, Insect Ecran, Mousticologne,É) sur les parties dŽcouvertes du corps. Les produits a base de plantes, en particulier les huiles essentielles, rassurent lÕimaginaire du consommateur. Les rŽpulsifs cutanŽs sont contre-indiquŽs pour les femmes enceintes (utiliser lÕhuile de soja a 2%),

. de porter des vtements couvrant la peau le mieux possible,

. dÕutiliser des moustiquaires imprŽgnŽes de pyrŽthrino•des (la rŽmanence du produit est de six mois) et bien installŽe dans des chambres non protŽgŽes des moustiques,

. de faire usage dÕinsecticides en aŽrosol, vaporisation, plaquette, fumigne, .. contenant au moins 30% de DEET,

. dÕutiliser la climatisation, qui rŽduit lÕagressivitŽ des moustiques mais ne les empchent pas de piquer

Dans la journŽe, utiliser des rŽpulsifs cutanŽs, se protŽger en cas de sieste.

 

 

 

 

 

 

MST  (Maladie Sexuellement Transmissible)

 

L'exotisme, les vacances sont des pŽriodes favorables ˆ l'expression de la sexualitŽ et ˆ l'acquisition de nouvelles expŽriences; mais des souvenirs cuisants peuvent en etre la consŽquence. Le Cambodge est un pays a risque de MST.

Si  certaines (blennorragie, morpions, gale, chlamydiae, mycoses, trichomonase, É) sont facilement curables, et ne portent pas a trop de consŽquences, d'autres (syphilis, herpes gŽnital, hŽpatite virale B, infection a VIH ) peuvent engager  le pronostic fonctionnel, voire vital.

Toutes ces MST ont une ŽpidŽmiologie commune, des modes communs de transmission  et une prŽvention identique qui a dŽfaut d'une abstinence sexuelle totale, difficile pour certains, passe obligatoirement par l'utilisation de prŽservatifs.

 

@ Les prŽservatifs trouvŽs sur place ne rŽpondent pas toujours aux normes de taille, de qualitŽ et de sŽcuritŽ internationale; il vous est conseillŽ de prendre avec vous votre provision. (Norme NF)

 

 

 

 

 

NAVIGATION

 

Que se soit sur le MŽkong ou en haute mer ˆ Sihanoukville, la navigation fluviale et maritime est au risque et pŽril de lÕutilisateur. Pas de consignes, ni moyens de sŽcuritŽ a bord. Emporter avec vous votre gilet de sauvetage, si pas disponible a bord, et si vous dŽsirez vous garantir.

            Partez en balade avec de bons professionnels, il en existe

           

  LE  PALUDISME

 

 

     Le paludisme est une maladie parasitaire transmise par la femelle dÕune certaine espce de moustique ; lÕAnophle.

     On distingue quatre espces de Plasmodium ; P. falciparum, P. vivax, P.ovale,

et P. malariae.  On vient de confirmer lՎmergence dÕune cinquime espce de Plasmodium ; P. knowlesi, pathogne pour lÕhomme, prŽsent dans certains pays de lÕAsie du Sud Est, sensible a tous les antipaludiques .

Le Plasmodium falciparum est lÕespce la plus rŽpandue et la plus redoutable. Le paludisme est une maladie grave et mortelle si le diagnostic est tardif; le voyageur y est plus sensible que les autochtones.

     Le Cambodge est classŽ en zone 3, cÕest ˆ dire quÕil y a une forte rŽsistance du parasite a la chloroquine (Nivaquine¨). Toutes les rŽgions du Cambodge sont impaludŽes, sauf les plaines centrales le long du Tonle Sap, et la rŽgion de Phnom  Penh.

     PrŽvention du paludisme :

Sans piqžre dÕanophle, pas de paludisme ; la lutte contre les moustiques est donc la premire ligne de dŽfense dans la prŽvention du paludisme. Les anophles femelles piquent habituellement entre le coucher et le lever du soleil : cÕest pendant cette pŽriode que la protection doit tre maximale (cf ; moustiques).

Pour la visite des zones impaludŽes il est prŽfŽrable de prendre un traitement antipaludŽen (se renseigner avant votre dŽpart). Ce traitement est variable en fonction de lÕage, des antŽcŽdents mŽdicaux (avis mŽdicalisŽ nŽcessaire).

        Attitudes gŽnŽralement retenues :

. pas de traitement ; si sŽjour limitŽ a Phnom Penh, Sihanoukville (attention les ”les sont impaludŽes) et Siem Reap

. Mefloquine (Lariam¨), 1 comp 250mg par semaine chez lÕadulte (adapter la posologie chez lÕenfant), ˆ commencer 8 jours avant le dŽpart, et a poursuivre 3 semaines aprs votre retour (vŽrifier les contre-indications du produit).

. dans les rŽgions de mŽfloquino-rŽsistance (frontire thailando-cambodgienne), et en cas dÕintolŽrance ou de contre-indication a la mŽfloquine, la doxycycline (sous forme de monohydrate : Doxypalu¨, Granudoxy¨) peut tre conseillŽe, au-delˆ de 8 ans et en lÕabsence de grossesse, ˆ la dose de 100mg par jour, on conseille la prise le soir au cours du repas, au moins 1h avant le coucher, en dŽbutant la veille du dŽpart  et en poursuivant 4 semaines aprs la sortie de la zone a risque. LÕobservance journalire est impŽrative compte tenu de la courte demi-vie de la doxycline dans le sang.

. lÕassociation Atovaquone et Chlorhydrate de proguanil (Malarone¨) peut tre indiquŽe dans la prŽvention du paludisme a P. falciparum a la dose de un comprimŽ par jour ‡ heure fixe, rŽservŽ a lÕadulte de plus de 40kg. Il existe une forme enfant ( Malarone Enfants¨) prescriptible a lÕenfant de plus de 5kg.

Le traitement sera dŽbutŽ la veille, pendant la durŽe du sŽjour en zone dÕendŽmie, et 7 jours aprs avoir quittŽ cette zone. A prendre avec un repas ou une boisson lactŽe.

        . Certains antipaludiques sont contre-indiquŽs pendant la grossesse. Il est  impŽratif dÕassurer et de poursuivre une contraception efficace dans un dŽlai de 3 mois aprs la prise de mŽfloquine ou, dÕune semaine aprs la dernire prise de doxycline. Du fait de la rŽsistance a la Nivaquine¨, lÕassociation Nivaquine¨et Paludrine¨ ou, Savarine¨, nÕest que partiellement efficace dans la protection du paludisme. Mais ce traitement est le seul utilisable en pratique chez la femme enceinte.

 

                     LÕaccs palustre :    

         Il y a un dŽlai minimum dÕincubation du paludisme de 7 jours entre la piqžre contaminante et les premiers signes, le dŽlai maximum dÕincubation du paludisme a P. falciparum est de 2 ans, mais 95% des accŽs a P. falciparum surviennent dans les deux ˆ trois mois aprs la piqžre.

       La maladie se manifeste par des accs palustres caractŽrisŽs par 3 phases ;

         . frissons intenses pendant 2 a 3 heures,

         . fivre ˆ 39¡-40¡ avec soif, nausŽes, courbatures et maux de tte pendant quelques heures,

         . sueurs abondantes.

       Ces signes imposent de consulter un mŽdecin rapidement.

 

  @ Si des sympt™mes similaires apparaissent mme  trois mois aprs votre retour, informer votre mŽdecin de votre sŽjour en zone tropicale a risque paludŽen et faire en urgence un frottis sanguin et une goutte Žpaisse.

     

             Plasmodium Falciparum

 

 

 

 

  PHARMACIES

 

   On trouve facilement certains mŽdicaments, mais il faut se mŽfier de leur provenance et des risques de copies.  [cf. adresses]

 

  @ Si vous avez un traitement rŽgulier, nous vous conseillons de faire vos rŽserves.

 

 

LA  RAGE

 

La rage est une maladie virale mortelle, transmise ˆ lÕhomme par la morsure ou le lŽchage dÕun animal contaminŽ. Le chien est le principal rŽservoir du virus, mais tous les mammifres peuvent tre atteint : chat, singe, cochon, chauve souris, ...). LÕinfection se transmet par la salive de lÕanimal.

La rage sŽvit de faon endŽmique au Cambodge, aussi bien en milieu rural quÕurbain.

Toute morsure aussi bŽnigne soit elle, et mme le lŽchage dÕune plaie, une Žgratignure, doit faire redouter une contamination rabique et mettre en route une vaccination antirabique le plus  rapidement possible (5 injections espacŽes sur un mois a J0, 3, 7, 14, 30).

Il faut Žviter de caresser les animaux sauvages, apparemment dociles, les animaux errants et mme les chiens et chats domestiques auxquels on nÕest pas habituŽ.

              Les personnes vaccinŽes prŽventivement, doivent en cas de morsure, recevoir une vaccination de rappel pour renforcer leur protection immunitaire.

 

             

@Conseils face ˆ une morsure dÕanimal ;

                   .dŽsinfecter la plaie,

                   .antibiothŽrapie gŽnŽrale si souillure,

                   .ne pas suturer la plaie, sauf plaie du visage pour question    dÕesthŽtique,

                   .contr™ler la vaccination antitŽtanique,

                   . contacter votre mŽdecin ou le Centre Antirabique de lÕInstitut  

                   Pasteur ˆ Phnom Penh et dŽbuter si nŽcessaire rapidement la vaccination antirabique curative.

 

Une vaccination prŽventive (prŽ-exposition) est possible, sÕadressant

              aux personnes particulirement exposŽes (vŽtŽrinaires, coopŽrant-en

             dŽveloppement agricole, routards, É).

 

 

 

  ROVE BEETLE ou  PAEDERUS FUSCIPES CURTIS

 

Le PAEDERUS FUSCIPES CURTIS * de la Famille des  ColŽoptre Staphylinide insecte trs abondant au bord des rivires, prŽsent au Cambodge (Tonle Sap, Mekong,..), produit une vŽsication intense lorsquÕil est Žcrase sur la peau.

LՎcrasement de ce ColŽoptre sur la peau est suivi dÕune pŽriode latente de plusieurs heures, au bout de laquelle appara”t une tache ŽrythŽmateuse.

Les vŽsicules nÕapparaissent que plusieurs heures aprs, en mme temps que se manifeste une douleur cuisante (prurit et bržlure).

Les jours suivants, les vŽsicules augmentent et confluent, puis elles disparaissent peu ˆ peu, et, ‰pres une semaine environ la peau se desquame, laissant une tache rouge qui peut persister longtemps

                          C:\Users\SAMBATH\Desktop\3.jpg

*Responsable du Syndrome de la Lomechuse

SIDA

 

VŽritable flŽau au Cambodge qui ne cesse de cro”tre.

Le virus du VIH se transmet par le sang, le sperme, les secrŽtions vaginales; souvent latent pendant des annŽes, la maladie peut se manifester par des infections opportunistes qui Žvoluent rapidement du fait des faiblesses des dŽfenses immunitaires.

A cotŽ du problme de santŽ se greffe aussi un problme social et Žconomique. On estime en effet que les pertes humaines dues aux effets du Sida pourraient cožter deux ˆ trois milliards de dollars au Cambodge dans les prochaines annŽes.

 

@ La prŽvention passe par lÕutilisation de matŽriel jetable, dՎviter les produits sanguins au Cambodge, et lÕutilisation de prŽservatifs de qualitŽ.

 

SYNDROME  PIEDS-MAIN-BOUCHE

 

Le syndrome pied main bouche est une infection virale (due ˆ des entŽrovirus comme le virus Coxsackie A16 et A 71), moyennement contagieuse, qui touche essentiellement les enfants de moins de 10 ans. Les ŽpidŽmies sont frŽquentes dans les crches et les Žcoles en ŽtŽ et en dŽbut dÕautomne. La maladie dure gŽnŽralement de 7 ˆ 10 jours. DՎvolution le plus souvent bŽnigne et plut™t commune, elle doit nŽanmoins tre prise en compte car des complications neurologiques et cardio-pulmonaires (heureusement, trs rares) peuvent survenir.

Aprs une pŽriode d'incubation de 5 ˆ 7 jours, la maladie pieds-mains-bouche se manifeste par de la fivre, un mal de gorge (causŽ par des petits ulcres douloureux dans la bouche), une Žruption cutanŽe (t‰ches rouges surmontŽes de petites vŽsicules) sur les mains et les pieds, les fesses parfois. Les sympt™mes durent gŽnŽralement une semaine. La maladie passe parfois totalement inaperue.

La maladie pieds-mains-bouche, se transmet de personne ˆ personne par contact direct avec sŽcrŽtions nasales, salive, selles ou bien indirectement par un objet contaminŽ. LÕenfant sera contagieux surtout pendant la phase aigu‘ mais le virus peut persister dans les selles jusqu'ˆ 8 ˆ 12 semaines.

 

@ Une bonne hygine de base est suffisante : lavez-vous toujours les mains aprs avoir mouchŽ votre enfant, changŽ sa couche, aprs tre allŽ aux toilettes et avant de prŽparer les repas. Lavez les jouets, objets ou surfaces qui ont ŽtŽ en contact avec la salive et les selles.

      Ne crevez pas les ampoules, elles guŽriront plus facilement si vous nÕy touchez pas.

     Certains enfants refusent de boire ˆ cause de la douleur, voici donc quelques conseils pour Žviter que votre enfant ne se dŽshydrate : donnez lui des glaons ˆ sucer, des crmes glacŽes, des sorbets, des boissons froides. Evitez les aliments et boissons acides (jus dÕoranges, sodas etc.), les aliments salŽs, ŽpicŽs. Choisissez des aliments mous (yaourts etc.). Rincez lui la bouche ˆ lÕeau tide aprs les repas.

 

    

 

 

TENIASES

 

Parasitose intestinale, la contamination se fait par ingestion de viande crue, ou insuffisamment cuite, de bÏuf (Taenia Saginata) ou de porc (Taenia Solium), forme la plus frŽquente au Cambodge. Les troubles gŽnŽraux ou digestifs provoquŽs sont variŽs. Le diagnostic se fait par la dŽcouverte occasionnelle lors dÕun examen de selle ou par la prŽsence dÕanneaux dans les sous-vtements ou dans les matires fŽcales. Un traitement dÕun jour suffit ˆ Žliminer le parasite.

Risque de complication de Cysticercose frŽquente par le Taenia  Solium.

 

@ Eviter de manger de la viande crue ou peu cuite.

 

    

E.T. , Tete du Taenia solium                                      Le corps du taenia

 

 TETANOS, DIPHTERIE, POLIO

 

Ces maladies sont prŽsentes au Cambodge

 

@  Contr™ler et mettre ‡ jour vos vaccination

 

 

 

LA  TROUSSE  PHARMACEUTIQUE      

 

Il nÕexiste pas de trousse pharmaceutique type. La composition de celle ci Žtant ˆ adapter, mais nous vous conseillons ;

 

@ mettre dans une boite hermŽtique ;

. ciseaux a bout fin.................................................................................É..O

. thermomtre incassable frontal ou digital................................................O

. gants jetablesÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ....O

. pince ˆ Žpiler .......................................................................................É..O

. Žpingle ˆ nourrice ...............................................................................É..O

. seringues et aiguilles stŽriles ..............................................................É...O

. compresses stŽriles et petits pansements .........................................É.....O

. bande Velpeau .....................................................................................É.O

. sparadrap ..............................................................................................ÉO

. rondelles oculairesÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ....O

. crme solaire Ç Žcran total È ................................................................É.O

. crme contre les bržlures .....................................................................É.O

. crme antiseptique efficace (pas de mercurochrome) ...................É.......O

. crme antiprurigineuse ........................................................................É.O

. crme rŽpulsive contre les moustiques ...............................................É...O

. antiseptique local ; chlorexidine, BŽtadine¨ ............................................O

. sŽrum physiologique oculaire en monodosettes ou Dacryo-sŽrum¨ .......O

. gouttes auriculaires antalgiques : Otipax¨ÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ....O

. antalgique-antipyrŽtique ; paracŽtamol ou ibuprofne .....................É..O

. antidiarrhŽique .....................................................................................É.O

. antispasmodique ........................................................................................O

. antivomitifÉ..ÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ....O

. antihistaminique ....................................................................................É...O

. antipaludŽens ˆ usage prŽventif et curatif.............................................É...O

. sel de rŽhydratation orale ......................................................................É...O

. produit pour dŽsinfection des eaux de boisson .....................................É...O

. prŽservatifs ..............................................................................................É..O

. gel ou solution hydro alcoolique pour lÕhygine des mains..........................O

. lampe de poche avec piles de rechange..........ÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉO

PrŽcautions ; ne pas laisser ˆ la portŽe des enfants et, entreposer dans un endroit tempŽrŽ.

 

           

 

TUBERCULOSE

 

Forte endŽmicitŽ au Cambodge, problme sanitaire majeur, qui se voit dÕailleurs amplifiŽ par la progression du SIDA dans ce pays.

De nos jours nous disposons de traitements antituberculeux efficaces, mais commence a appara”tre des foyers de rŽsistance a certains antituberculeux.

 

@Il est conseillŽ de contr™ler la vaccination par le BCG, surtout chez lÕenfant et les jeunes adultes.

 

 

 

TYPHOIDE

 

Maladie trs prŽsente au Cambodge, la Fivre Typho•de est une infection bactŽrienne causŽe par  Salmonella Typhi. La transmission est orale, main-bouche, par ingestion de boissons ou d'aliments contaminŽs (cruditŽs, fruits de mer, É)

Incubation de 7 a 15 jours

L'affection se manifeste par une fivre ŽlevŽe, une altŽration de l'Žtat gŽnŽral, des troubles digestifs divers.

Le diagnostic rapide, et le traitement instituŽ t™t, avec une antibiothŽrapie adaptŽe (beaucoup de rŽsistances aux antibiotiques), permet une guŽrison rapide sans trop de sŽquelles.

 

@ On conseillera la vaccination par vaccin Typhim Vi¨, par voie injectable, tout en sachant que la couverture vaccinale n'est pas systŽmatique.

Les enfants peuvent tre vaccinŽs ˆ partir de deux ans.

 

 

 

 

 

VACCINATION

 

Aucune vaccination nÕest exigŽe a lÕentrŽe au Cambodge, mais certaines sont conseillŽes pour des raisons mŽdicales et prŽventives Žvidentes.

 

 

 

 

 

 

 

TABLEAU DES VACCINATIONS CONSEILLEES POUR LE CAMBODGE

 

 

     VACCINS

    MODALITE

         DOSE

 Chez lÕenfant ˆ partir dÕ;   

        DATE

D.T.C.P.(diphtŽrie,

tŽtanos,coqueluche,polio)

+ Hoemophil. Enfl. B :Hib

PrŽvention : J0, J30 ,

J60 et Rappel  1an,

puis tous les 10ans

                                  0,5 ml en S.C.

 

2eme mois

 

 B.C.G. / Monovax

 

DŽs que possible

 

1er mois

 

 

 I.D.R. / Monotest

 

Contr™le prŽ et post vaccinal par B.C.G.

 

 

 

R.O.R.(rougeole,

oreillon, rubŽole)

Une injection

Rappel

En S.C.

En S.C.

a partir du 9eme mois

entre 12 et 23 mois

 

HŽpatite A

PrŽvention : J0,J180.

Rappel tous les

10ans.

 

1ml en I.M../adulte

0,5ml en I.M../enfant

 

aprs 1 an

 

HŽpatite B

PrŽvention : J0, J60,

Rappel 12 mois + tard ,puis tous les 5 ans.

 

1ml en I.M./adulte

0,5ml en I .M./enfant

 

2eme mois

 

EncŽphalite-       Japonaise

(souche Japon Biken)

PrŽvention : J0,J15.

Rappel 1an ,puis tous les 4 ans

 

1ml en S.C. (ne pas associer a aucun autre vaccin)

 

aprs 1 an

 

Typho•de

PrŽvention : injection tous les 3ans

0,5ml en I.M.

dŽs lՉge de 2 ans

 

Rage

PrŽvention : J0,J7,

J28.Rappel 1an puis tous les 5ans.

0,5ml en I.M.

pas de limite dՉge

 

 

 

Papilloma Virus Humain (HPV)

PrŽvention : J0, 30

J180

1 ml en S.C.

pour les filles a partir de 14 ans

 

 

 

 

On peut trouver sur place les diffŽrents vaccins nŽcessaires.

La vaccination contre la fivre jaune est inutile.

La vaccination anticholŽrique pežt sÕavŽrer nŽcessaire dans le futur ? (se renseigner).

En pratique, un dŽlai dÕun mois avant le voyage pour commencer ‡ se faire vacciner est un minimum raisonnable.

 

 

 

 

PATHOLOGIES  CONTRE-INDIQUANT  UN  VOL  LONGUE  DISTANCE

 

-       Angor instable

-       Infarctus rŽcent (moins dÕun mois)

-       PhlŽbite rŽcente

-       Insuffisance cardiaque, avec signes de dŽcompensation cardiaque

-       Embolie pulmonaire

-       Tuberculose Žvolutive rŽcente

-       Otites aigu‘s, sinusites aigu‘s

-       DrŽpanocytose avec thalassŽmie

-       AnŽmie avec taux dÕhŽmoglobine infŽrieur a 8g/l

-       Grossesse de plus de 7 mois

 

Le systme de climatisation des avions induit une trs forte sŽcheresse de lÕair, entra”nant une sŽcheresse des muqueuses buccales et nasales. Le passager doit satisfaire ce besoin de boire par lÕabsorption de boissons hydriques (1 litre dÕeau pour 4 heures de vol environ). Aussi le port de lentilles de contact oculaire doit tre dŽconseillŽ.

Pression, dŽshydratation, position assise prolongŽe,É en vol tous ces phŽnomnes conjuguŽs ont des consŽquences directes sur la circulation veineuse.

 

 

 

@  Le rappel de  principaux conseils ;

. hydratation rŽgulire (un verre dÕeau toute les heures)

. le dŽplacement dans le couloir,

. le port de bas ou chaussettes de contention est fortement conseillŽ.

 peuvent prŽvenir nombre dÕaccidents dits du syndrome de la Ç classe Žco È, o confinement et dŽshydratation sont en cause.

 

  

Le dŽcalage horaire, appelŽ plus souvent Ç jetlag È touche les voyageurs traversant plusieurs fuseaux horaires. Les principaux sympt™mes sont les suivants : difficultŽs dÕendormissement, insomnies, somnolence diurne, troubles digestifs, irritabilitŽ,É

 

@   Afin de limiter les effets du Ç jetlag È quelques conseils ;

. rŽgler sa montre sur lÕheure du pays dÕarrivŽe dŽs le dŽbut du vol,

. exposition au soleil dŽs son arrivŽe sous protection de crmes solaires,

. les siestes et lÕalcool sont a proscrire durant les 3 premiers jours,

. il est possible dÕavoir recours a un somnifre lŽger dans les premiers jours de sŽjour.

 

 

 

 

 

US ET COUTUMES MEDICALES AU CAMBODGE

 

Kos Chhal , grattage sur le corps avec lÕaide dÕune pice et dÕhuile du Baume du Tigre, pour faire sortir Ç lÕair È du corps,

Chop, pose de ventouses sur le front et le dos, pour faire sortir le sang du corps,

Chror bach, massage musculaire Žnergique

Orch, pointes de feu au niveau de la gorge ( pour les angines), de lÕombilic (ulcre gastrique), des creux inguinaux (hernie),

Chorn arak, priŽres et incantations, pour chasser la maladie, et lÕesprit du mal,

Krou khmer, mŽdecin traditionnel

Orb, mŽlange dÕherbes, de blanc de poulet, Ésous forme de cataplasme que lÕon pose sur les fractures ouvertes, avec des attelles en bambou,

Thnam chork, tabac que lÕon pose sur plaie hŽmorragique.

 

 

 

    ÉÉÉMERCI POUR VOTRE VISITE,

ET BON SEJOUR PARMI NOUSÉÉ.

 

 

 

 

                   ADRESSES UTILES EN CAS DE ÉÉÉÉ

 

         A Phnom Penh :

                              AMBASSADES  & CONSULATS

 

         Allemagne

                       76-78 Rue 214                                                                         023 216 193

                  Angleterre

                       27-29 Rue 75                                                                          023 427 124

Belgique

                        Consulat                                                                                  012 840 056

                  Canada

                        Rue 254                                                                                    023 213 470

                 

                  France

                       1Bd Monivong                                                                         023 430 020

 

                               HOPITAUX - CLINIQUES

 

        Hopital Calmette

                 2  Blvd Monivong,  Phnom Penh , Cambodge

Contact :                                                                                                            023 426 948

                                                                                                                          Fax : 023  724 892    

        General Pediatric Hospital

                 100  Blvd Confederation de Russie,  Phnom Penh , Cambodge

Contact :                                                                                                            023 723 673

                                                                                                                                           

        Centre de Cardiologie

                 3  Blvd Monivong,  Phnom Penh , Cambodge

Contact :                                                                                                            023 430 768

Urgence                 012 232 948

 

        Naga Clinic ( International Medical Center)

                 11 Street 254,  Phnom Penh , Cambodge     24/24h, 7/7

Contact :                                                                                                            023 211 300

                                                                                                                                            011 811 175

                                                                                                                                            012 767 505

                                                                                                                          Fax            023 221 300

Courriel: nagaclinic@online.com.kh

www.nagaclinic.com

 

        SOS International

                 161 Street 151,  Phnom Penh , Cambodge

Contact :                                                                                                            023 216  911

                                                                                                                                           

Courriel: sos@online.com.kh

 

 

                                               ----------------------------------

 

 

KINESITHERAPIE

 

 

        JEAN CLAUDE DHUEZ

      29B Street 288,  Phnom Penh , Cambodge

Contact :                                                                                                            012 802 725

Courriel: amata.aroma@gmail.com

                                               ---------------------------------

 

                 DENTISTES

 

        EUROPEAN DENTAL CLINIC

                 160 Blvd Norodom,  Phnom Penh , Cambodge

Contact :                                                                                                            023 211 363

-        Dr Eric LEGUEN                                                                 012 893 174

 

        DR LEO PHIV

                 174 Street 130, Phnom Penh , Cambodge

Contact : Dr Leo PHIV                                                                                    012 850 311

 

        SOS  DENTAL CLINIC

                 161 Street 51, Phnom Penh , Cambodge

 

Contact :                                                                                                            023 216 911

 

        PACHEM  DENTAL CLINIC

      Blvd Norodom, Phnom Penh , Cambodge

 

Contact :                                                                                                            017 300 300

                  Courriel: info@pachemdental.com

                  www.pachemdental.com

 

                                               ----------------------------------

 

                LABORATOIRE

 

        Institut Pasteur

      5 Blvd Norodom, Phnom Penh , Cambodge

 

Contact :                                                                                                            023 368 036

                                                                                                                          Fax            023 427 163

           

                                               ----------------------------------

 

                 PHARMACIES

 

        PHARMA@LINK

                       @ Naga Clinic , 11St 254 , ouverte  24h/24, 7 jours /7                                

                                   14 Street 432, Phnom Penh , Cambodge

                                   20D Street 184, Phnom Penh , Cambodge

                  Contact:                                                                                                             023 726 296

 

                  Courriel: infobt@pharmalink.com.kh

 

        PHARMACIE DE LA GARE

                              81 Blvd Monivong, Phnom Penh , Cambodge

                  Contact :                                                                                                            023 430 205

 

        U CARE

                       26-28 Blvd  Sothearos, Phnom Penh, Cambodge

                  Contact :                                                                                                            023 222 499

     

                                               ----------------------------------

 

Alcoliques anonymes

           

            20B Strett 286, Phnom Penh, Cambodge

                  Contact :                                                                                                            092 974 882

                                                                                                                                            012 222 179

                  www.aaphnompenh.org

                  www.aacambodia.org

 

 

                                   --------------------------------------

 

DroguŽs  anonymes

           

            20B Strett 286, Phnom Penh, Cambodge

                  Contact :                                                                                                            012 990 937

 

 

 

                                               ---------------------------------------

 

OPTICIENS

           

 

            EYE CARE

      166 Blvd Norodom, Phnom Penh , Cambodge

 

                  Contact:                                                                                                             016 556 602

 

 

 

 

---------------------------------------

 

VETERINAIRE

 

AGROVET

     

 

                  Contact:                                                                                                             012 779 673 (24h/24)

 

 

 

 

A Siem Reap :

                       HOPITAUX - CLINIQUES

 

        Hopital Provincial

                 Sivatha Street

Contact :                                                                                                            063 760 705

                                                                                                                          012 657 449

 

        Royal Angkor Hospital

                 Route No 6

Contact :                                                                                                            063 761 888

        Angkor Hospital for children

                 Rue Achar Mean

Contact :                                                                                                            063 963 409

                                                                                                                         

                                                                                                                         

        Naga Healthcare

                 660 Rue Hup Guan,, derrire le MarchŽ Central

Contact :                                                                                                            092 793 180

                                                                                                                          Fax : 023  724 892    

            nagahealthcare@yahoo.com

www.nagahealthcare.com

 

 

                                               ----------------------------------

 

                LABORATOIRE

 

        Biomed

     

 

Contact :                                                                                                            023 368 036

                                                                                                                         

                                               ----------------------------------

 

                 PHARMACIES

 

        Angkor Thom Pharmacie

                       Sivatha Street

                  Contact:                                                                                                             012 971 309

 

                 

 

 

                                   SITES    INTERNETS   UTILES..................

 

 

                       www.sante-sports.gouv.fr

                       www.invs.sante.fr (Institut de veille sanitaire)

                       www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/index.html

                       www.grippeaviaire.fr

                       www.hcsp.fr (Haut Conseil de la SantŽ Publique)

                       www.who.int (OMS)

                       www.pasteur-kh.org ( Institut Pasteur du Cambodge)

                       www.nagaclinic.com  ( Clinique mŽdicale)

                       www.nagahealthcare.com ( Clinique mŽdicale)

                       www.ccfcambodge.org ( Chambre de Commerce Franco-Cambodgienne)

                       www.missioneco.org/cambodge ( Mission Žconomique au Cambodge)

www.ambafrance-kh.org (Ambassade de France au cambodge)

www.yellowpages-cambodia.com ( Pages jaunes Cambodge)

                       www.aefcambodge.org ( Association Entraide Franais rŽsidents au Cambodge)

 

 

 

 

                  SOMMAIRE DU GUIDE SANTE CAMBODGE    

 

                                      ooooooooooooo

 

 

DonnŽes gŽographiques et indicateurs sociaux-economiques

Alcool

Animaux venimeux

Amibiase

Ankylostome ou Anguillulose

Ascaridose

Bilharziose

Boissons

Ç Boomacks È 

La  Bourbouille

Chikungunya

Conjonctivites

Contraception

La Dengue

DiarrhŽes

Encephalite Japonaise

Filariose

Gale

Les Grippes

Les HŽpatites

Larva Migrans cutanŽ

Meduses

Mesures dÕhygienne et prŽvention en milieu tropical

Monoglutamate de Sodium

Moustiques

 Maladie Sexuellement Transmissible

Navigation

Paludisme

Pharmacies

La Rage

Rove Beetle

SIDA

Teniases

Tetanos, DiphtŽrie, Polio

La Trousse Pharmaceutique

Tuberculose

Typhoide

Vaccinations

Vol aŽrien et pathologies

Us et Coutumes mŽdicales Cambodgiens

Adresses Utiles

Sites internets utiles