Virus H1N1

Quelles sont les questions que nous nous posons à propos de ce Virus H1N1 ?

 

LE VIRUS

Qu’est ce que la Grippe A (H1N1) ?

C’est un nouveau Virus grippal A(H1N1) (2009), qui n’avait jusqu’alors jamais circulé entre les hommes. Il n’a aucune similitude avec les virus que nous rencontrons lors des grippes saisonnières habituelles.

Comment les personnes peuvent elles être infectées ?

Le Virus est transmis d’homme à homme aussi facilement que celui de la grippe normale saisonnière, et il peut se passer par les secrétions nasales et buccales expulsées par la personne infectée, en éternuant ou en toussant, par inhalation par d’autres personnes. La contamination peut se faire aussi, au niveau des mains ou des surfaces.

A l’heure actuelle on n’a pas connaissance, de cas de contamination directe du porc à l’homme ou par d’autres animaux. Le point de départ originel du virus n’est pas connu, mais les premiers cas ont été diagnostiqués au Mexique.

Quels sont les signes et symptômes ?

C’est un syndrome grippal avec forte fièvre, toux, maux de tête, douleurs articulaires et musculaires, maux de gorge, écoulement nasal, et parfois vomissements et diarrhées.

Pourquoi craindre cette grippe, quand chaque année l’épidémies de grippe saisonnière fait, dans le monde des centaines de milliers de morts ?

La grippe saisonnière que l’on rencontre chaque année, et bien que le virus soit chaque fois différent, beaucoup de personnes ont une immunité virale circulatoire qui limite les infections. Certains pays font aussi des campagnes de vaccinations pour réduire le nombre de malades, les complications et les décès.

Mais la Grippe A(H1N1) est du à un nouveau virus, et les personnes atteintes n’ont pas ou peu d’immunité circulatoire qui puisse les protéger, ce nouveau virus, peut causer plus de surinfections et de complications que celui de la grippe saisonnière classique.

Ce nouveau virus de la Grippe A(H1N1) est aussi très contagieux et se répand très rapidement dans la population surtout jeune (entre 10 et 45ans). L’infection peut se présenter dans la grande majorité des cas, sous forme bénigne curable spontanément sans traitement antiviral, mais peut évoluer vers des formes beaucoup plus sévères ou compliquée et parfois mortelles( actuellement 4 décés /1000 cas de Grippe A(H1N1) ).

La plus part des formes de cette maladie sont bénignes et guérissent au domicile, mais que faire dans les formes sévères ?

Un malade nécessite des soins plus importants, une surveillance médicale, voire une hospitalisation dans le cas ou il présente des difficultés respiratoires, ou si la fièvre persiste plus de 3 jours.

Au domicile dans les formes bénignes, le repos, les boisson abondantes, la prise d’antalgiques et d’antipyrétiques à base de paracétamol, la prise de vitamine C, sont suffisants.

PREVENTION

Que dois je faire pour me protéger de la grippe à Virus A(H1N1)  ?

Les moyens de contamination de la Grippe A(H1N1), sont les mêmes que pour la grippe saisonnière classique. Ce sont les gouttelettes de secrétions que vous expulsez en parlant, toussant ou en éternuant qui propage le virus. Evitez d’être en contact proche avec une personne présentant les symptômes grippaux, et prenez les mesures suivantes :

  • évitez de toucher votre nez et votre bouche,
  • laver vous fréquemment les mains avec du savon et de l’eau et utiliser un gel hydro alcoolique désinfectant,
  • évitez si possible votre présence au sein de manifestation, les transports en commun ou de la foule,
  • ouvrez largement et aérez votre espace de vie le plus souvent possible,
  • gardez une bonne hygiène de vie, avec une activité physique et sportive, une alimentation équilibrée et riche en fruits et légumes.

Que penser de l’usage du masqu e ?

Si vous n’êtes pas malade, il n’y a pas lieu de porter un masque. Si vous prenez soins d’une personne malade, il est conseillé de porter un masque (couvrant nez et bouche) quand vous êtes en contact avec elle, et lavez vous les mains très souvent avec de l’eau et du savon, et du gel hydro alcoolique désinfectant.

Si vous êtes malade et que vous devez sortir ou être en contact avec d’autres personnes portez un masque.

Comment puis je savoir si j’ai la Grippe A(H1N1)?

Vous n’êtes pas capable de faire la différence entre une grippe saisonnière classique,

et la Grippe A(H1N1), sans avis médical. Seulement votre médecin, l’établissement hospitalier et les Autorités Sanitaires Locales confirmeront votre cas de Grippe A(H1N1).

Que dois je faire si je pense avoir cette maladie?

Si vous vous sentez indisposé, avec une forte fièvre, un écoulement nasal, de la toux ou des maux de gorge ;

  • restez à la maison, et n’allez pas au travail,à l’école ou dans la foule,
  • reposez vous et buvez beaucoup d’eau, de thé et des jus de fruits,
  • couvrez votre nez et votre bouche avec un mouchoir de façon convenable quand vous éternuez ou toussez, lavez vous les mains immédiatement avec de l’eau et du savon, et avec un gel alcoolique désinfectant,
  • si vous n’avez pas de mouchoir à votre disposition immédiate lorsque vous éternuez ou toussez, couvrez votre nez et votre bouche avec le creux de votre coude.
  • portez un masque pour éviter la propagation des gouttelettes de secrétions nasales ou buccales contagieuses auprès d’autres personnes.
  • informez vos parents et amis de votre maladie et évitez le contact avec d’autres personnes,
  • si possible contactez votre médecin pour avoir des conseils ou des examens complémentaire si nécessaires.

Un prélèvement naso-pharyngé pourra être  effectué pour confirmation du diagnostic.

Dans quelle condition utiliser les médicaments antiviraux contre la Grippe A(H1N1) ?

La plus parts des personnes qui ont contracté ce nouveau virus A(H1N1) ont présenté les symptômes grippaux ( comme maux de gorge, écoulement nasal, toux, fièvre, maux de tête, contractures musculaires et articulaires) et ont guéri spontanément, sans avoir recours au traitement antiviral.

Le traitement antiviral peut réduire l’importance des symptômes et la durée de la maladie ? (comme il le fait pour la grippe saisonnière classique). Il peut aussi contribuer à prévenir la sévérité de la maladie et la mort.

Dois je prendre un médicament antiviral maintenant, au cas ou je risque attraper la Grippe A(H1N1) ?

Non. Vous devez prendre une médicament antiviral type Oseltamivir ou Zanamivir, seulement sur les conseils de votre médecin. Vous ne devez pas acheter de médicaments préventifs ou thérapeutiques pour lutter contre cette nouvelle grippe, sans prescription, et vous devez faire très attention en achetant directement ces médicaments antiviraux par Internet (copies).

En cas d’allaitement maternel, dois- je arrêter si je suis malade ?

Non, seulement si votre médecin vous conseille d’arrêter. Des études faites lors d’autres infections grippales ont montré que probablement l’allaitement maternel était protecteur pour l’enfant, par le passage d’anticorps maternels, et pouvez diminuer le risque d’infections pulmonaires.

De toute façon l’allaitement maternel reste la meilleure alimentation pour le bébé et augmente ses moyens naturels de défense contre les infections.

L’Oseltamivir et le Zanamivir, ne sont pas indiqués chez la femme enceinte et la femme qui allaite.

Dois je aller travailler si j’ai la grippe, et que je me sente en bonne forme ?

Non. Que vous ayez la Grippe A(H1N1) ou une grippe saisonnière, vous devez rester à la maison pendant la durée des symptômes de façon à ne pas contaminer vos collègues de travail.

Puis je voyager ?

Si vous vous sentez indisposé, ou si vous pensez avoir les symptômes grippaux, il est recommandé de ne pas voyager. Toute température découverte à l’aéroport lors de votre départ ou arrivée, risque de vous valoir une mise en « quarantaine » !

 

VACCINATION

Existe-t-il un vaccin en cas de pandémie à Grippe A(H1N1) disponible?

Oui.

Que penser de l’autovaccination par des « grippe-parties » ?

C’est un peu « la roulette russe ». Le principe ; faciliter la propagation du virus alors qu’il est peu pathogène ! Très dangereux, car face à la multiplication des cas, il y un risque certain de mutation du virus vers des formes compliquées et mortelles, les scientifiques veulent au contraire, limiter la propagation du virus.

Qui vacciner en priorité ?

Pour la grippe saisonnière classique, les seniors (plus de 65ans) et les sujets à risque sont prioritaires.

Pour la Grippe A(H1N1), par ordre de priorité, il faudra vacciner d’abord les enfants et les sujets jeunes qui sont les plus touchés par ce virus A(H1N1), puis les personnels de santé qui auront à charge de s’occuper et de soigner les personnes atteintes, puis les sujets ayant un déficit immunitaire dits à risque qui seront plus sensibles à ce virus, et enfin le reste de la population.